07 68 98 58 55 cara@naturopathe-evian.fr

Malheureusement il semble que nous soyons tous un jour touché par un problème de transit tôt ou tard, c’est une des demandes les plus courantes que j’ai; et si moi même j’ai été épargné longtemps par ces troubles, après un voyage à l’étranger, je suis rentrée perturbée!! et comment dire simplement ben c’est la m….!!!!!

Parlons peu, parlons caca: les règles générales

Un transit normal c’est deux fois par jour, ni plus ni moins, évidemment en plus de ça les selles se doivent d’être quand même d’un aspect plutôt moulées.

Il existe plusieurs troubles possibles,

Les diarrhées, transit trop rapide
Les constipations, transit trop lent
Les virus, bactéries, parasites qui provoque l’un ou l’autre ou les deux!

VIRUS BACTERIES PARASITES

Commençons avec la gastroentérite, généralement causé par un virus, c’est viral et souvent en hiver. Ici pas vraiment de traitement, il faut attendre que ça passe, bien boire pour compenser la perte hydraulique, par contre bien se laver les mains, cuire correctement les aliments, pensez à laver les aliments, ne pas prendre de risque sur des denrées périmées…

Mais parfois, c’est une bactérie en cause, exemple E.Coli, salmonelle…fréquent lors d’un séjour en pays étranger (c’est la fameuse tourista)! Ici on peut en amont prendre des probiotiques, préparer aussi par exemple avec des compléments types origan pour favoriser notre propre potentiel de lutte contre ces bactéries. Perso, n’ayant jamais eu de soucis digestifs, j’étais persuadé d’être intouchable et je n’ai rien pris en amont de mon voyage! Ce n’est pas faute d’en conseiller régulièrement pourtant!

Le dernier cas, gastro, c’est les parasites, aussi souvent attrapé en voyage, soit par des amibes ou des parasites intestinaux. Je vous épargne les noms barbares type campylobacter atchouuuummmmm il n’y a pas besoin d’aller bien loin, une eau usée, stagnante, ou malheureusement un problème sur le circuit d’eau courante! La il faut aller voir votre médecin, voir quel parasite est en cause et avoir un traitement choc, c’est les plus compliqué à se débarrasser, vous prendrez en parallèle des traitements pour stimuler l’immunité, et après votre traitement médical on pense à refaire sa flore avec pro et prébiotiques surtout!

LES DIARRHEES (autres causes)

Certains médicaments peuvent modifier le microbiote intestinale
En cas d’allergies alimentaires, une diarrhée peut survenir lors de la prise de l’aliment en cause. Le traitement repose sur l’éviction de l’aliment.
En cas d’intoxication alimentaire
Une situation de stress peut parfois être responsable d’une diarrhée
Une diarrhée peut marquer le début de maladie, alors on hésite pas à consulter, les maladies cœliaque, Crohn, rectocolite peuvent être à l’origine de diarrhée récurrente.
Les abus d’alcool

LES ACTIONS

Hygiène irréprochable : se laver les mains bien-sur bien laver ses aliments, légumes et autres si on les mange cru ou justement bien les cuire

Alimentation adaptée :
https://www.cregg.org/wordpress/wp-content/uploads/2012/06/documents-tinymce-00004-fiche-diarrhe.pdf

Prendre des pro-pré biotiques : La, il ne faut pas se rendre dans un magasin et prendre au hasard des probiotiques, car il faut prendre les souches spécifiques diarrhée !

Boire 1,5L / jour :  En cas de difficultés à boire suffisamment d’eau, pensez aux différentes options qui permettent d’en consommer : eau pure, soupe, jus de fruits faits maison, tisanes, infusions, etc.

LA CONSTIPATION

Plusieurs causes possible, l’absence d’activité physique, l’alimentation pauvre en fibres, pas assez d’hydratation! Mais aussi…l’âge, le stress, mode de vie

COMMENT SAVOIR SI ON EST CONSTIPÉ ?

Il y a constipation lorsque la fréquence des selles est inférieure à trois par semaine. Mais ce n’est pas une règle absolue ; certaines personnes vont à la selle seulement deux fois par semaine et se sentent parfaitement à l’aise. C’est pourquoi on ne parle de constipation que si celle-ci entraîne une sensation désagréable de lourdeur, des crampes dans le ventre, des ballonnements, ou des douleurs à la défécation.
Lors d’une constipation ou par exemple lors d’une journée sans un apport hydrique suffisant, les selles sont dures, sèches et difficiles à évacuer.
Pour traiter les constipations chroniques, se sera un travail plutôt long, trouver l’équilibre, repeupler correctement la flore!

LES ACTIONS

Alimentation adaptée : Certains aliments sont particulièrement indiqués pour permettre l’augmentation de la fréquence des selles et l’amélioration de leur consistance : les fruits secs comme la noix de coco, la figue ou le pruneau ; les produits céréaliers complets ; les fruits frais et plus particulièrement la framboise, la groseille et la rhubarbe ; les légumes verts ; le soja.

Réaliser des jeûnes : La vie moderne, accompagnée de suralimentation et d’ingestions de toxines alimentaires en tout genre, entraîne une surcharge digestive et métabolique continuelle. Le corps est constamment en mode « anabolique» : il construit et il stocke beaucoup. Il stocke en particulier une certaine masse de toxines, principalement dans les cellules adipeuses où les toxines liposolubles se logent (et on notera au passage que la plupart des toxines sont liposolubles).
Jeûner permet au corps de passer en mode « catabolique » pendant une période définie. Les cellules vieillissantes sont détruites et recyclées au travers d’un processus appelé « autophagie ». L’autophagie est induite et amplifiée par le jeûne. Le foie et les autres organes d’élimination se concentrent sur le nettoyage en profondeur de déchets accumulés pendant des mois voire des années.
Prendre des plantes : . Les plantes telles que le radis noir, la menthe poivrée, le fenouil, la mélisse et le brocoli sont privilégiées pour leur effet dépuratif sur le système digestif. Les plantes comme la rhubarbe et la mauve permettent également de stimuler le transit intestinal et d’améliorer la progression des selles vers le rectum. La sauge, qui stimule la digestion ; le chardon-marie, qui permet d’avoir une digestion plus agréable ; le desmodium, riche en flavonoïdes qui maintiennent l’équilibre de la flore intestinale l’artichaut, réputé pour favoriser le confort hépato-digestif.

Pratiquer une activité physique : En effet, être actif est tout aussi important qu’avoir une alimentation équilibrée puisque cela permet de rester en bonne santé, de stimuler l’appétit et les côlons dits « paresseux ». L’activité physique peut prendre la forme d’un sport mais comprend également tous les mouvements et activités de la vie quotidienne qui mobilisent le corps : marche, jardinage, bricolage, jeux avec les enfants, etc. L’important est d’éviter au maximum la sédentarité qui est un facteur favorisant la constipation.

Boire 1,5L / jour :  En cas de difficultés à boire suffisamment d’eau, pensez aux différentes options qui permettent d’en consommer : eau pure, soupe, jus de fruits faits maison, tisanes, infusions, etc.

Prendre des pro et pré biotiques régulièrement :
Ils permettent d’améliorer la qualité de la flore intestinale. Constitués de bactéries et de levures naturellement présentes dans l’organisme, ils aident à la digestion et permettent d’éviter la constipation. Une cure de probiotiques regroupant différentes souches de Lactobacillus et de Bifidobactérium d’une durée comprise entre un et trois mois est recommandée en première intention. Ils sont à consommer de préférence le matin à jeun en raison de leur sensibilité aux acides stomacaux.
Mettre en place une heure régulière aux wc : au lever ou après les repas par exemple, sans faire d’efforts de poussée trop importants. Au fur et à mesure, l’organisme va s’habituer à ces horaires réguliers et les difficultés à aller à la selle se feront moins fréquentes.

De nos jours des études préconise les marches-pieds :
Placé au pied des toilettes, un marchepied permet de faire remonter les jambes et d’être dans une position accroupie qui facilite le passage des selles du côlon vers le rectum car le muscle pubo-rectal est totalement relâché

J’ai fais le tour, enfin pour le moment rien ne me viens en plus c’était vraiment pour citer les généralités, chacun à un microbiote différents, en cas de doute on consulte!!